« Le printemps est inexorable »

Manifestation nationale pour la réouverture des structures culturelles. Les professionnels de la culture de La Roche-sur-Yon et de Vendée appellent le public à les rejoindre le dimanche 21 mars 2021 à 11h sur l’esplanade Jeannie-Mazurelle à La Roche-sur-Yon (parvis du Grand R) pour un rassemblement pour la réouverture des lieux culturels et en faveur de l’emploi et de la protection sociale des professionnels intermittents.

À l’appel de la Scène Nationale du Grand R, du Cinéma Le Concorde et du FUZZ’YON… et les associations et syndicats nationaux représentatifs de nos secteurs d’activité.

Le 13 mars 2020, l’épidémie de Covid-19 conduisait le gouvernement à fermer les lieux recevant du public, au premier rang desquels tous les établissements culturels.

Depuis un an, le public a été largement privé d’accès à l’art et à la culture, des milliers d’événements ont été annulés, des spectacles déprogrammés, des sorties de films et expositions reportées. Déjà fermés au printemps 2020, les portes des lieux culturels restent fermées au public depuis 5 mois. Un triste record et une décision incompréhensible alors que les professionnels ont prouvé leur responsabilité pour protéger la santé des spectateurs comme des artistes en appliquant les protocoles sanitaires stricts – comme lors du dernier Festival International du Film de La Roche-sur-Yon ou le début de saison du Grand R et du Fuzz’Yon.

Le 24 novembre 2020, le président de la République déclarait : « La culture est essentielle à notre vie de citoyennes et de citoyens libres. »

Le lien avec le public a pu être maintenu par des actions alternatives, accessibles en ligne ou dans les établissements scolaires ; les équipes artistiques ont pu répéter leurs futurs spectacles ; les aides exceptionnelles ont permis de soutenir le secteur culturel. Mais le sens même de notre action se perd à force de priver les uns et les autres de cette rencontre stimulante autour des œuvres. À l’heure où le moral des Français est atteint par le contexte sanitaire, le partage du sensible ne devrait pas leur être plus longtemps retiré. Beaucoup de professionnels sont également en difficulté, par d’importantes baisses de revenus et les incertitudes sur l’avenir de leur protection sociale.

Le 14 décembre 2020, la ministre de la Culture citait une phrase du poète Pablo Neruda : « Le printemps est inexorable. »

Le printemps arrive, justement. Malgré les protocoles sanitaires et la concertation engagée pour une réouverture graduée, le Gouvernement n’annonce toujours pas la reprise de l’activité artistique et de l’accès aux lieux culturels. Le Conseil d’État a pourtant rappelé le 23 décembre 2020 que l’État ne devait pas faire durablement entrave aux libertés fondamentales que constituent la liberté d’expression, la liberté de création, la liberté d’accès aux œuvres culturelles et la liberté d’entreprendre. Après cette année inédite de bouleversements profonds, il est temps que le public puisse reprendre le chemin des salles de spectacle, des cinémas et des musées !

AUTRES ACTUALITÉS